Effet de levier financier : avantages et inconvénients

L’effet de levier est une pratique qui se répand sur le marché financier. Ladite pratique présente aussi bien des avantages que des inconvénients. Cet article vous en parle.

Bien comprendre l’effet de levier

L’effet de levier est le rapport entre la somme investie et le montant mis à disposition de l’investisseur par l’intermédiaire. Il consiste à s’endetter pour investir plus que la somme dont on dispose. L’objectif, c’est d’investir beaucoup plus sur un produit financier qu’on en a la capacité financière. Soulignons qu’il peut y avoir plusieurs effets de levier.

Les avantages de l’effet de levier

L’effet de levier a pour ambition de gonfler le capital de départ de l’investisseur. En premier, il permet à ce dernier de prendre des positions bien plus élevées qu’il ne pouvait en prendre avec son capital déboursé. L’autre avantage pour l’investisseur, c’est qu’il peut investir sur le marché, une somme qu’il n’a pas et peut percevoir les gains y afférents. Il s’ensuit que par l’effet de levier, avec un petit investissement de départ, on multiplie ses gains. Il permet donc de tirer une forte rentabilité des marchés financiers.

Les inconvénients de l’effet de levier

Sur les marchés financiers, l’effet de levier peut présenter certains risques pour l’investisseur. En effet, il a pour inconvénient de multiplier les pertes. Certains traders affirment que l’effet de levier est une arme à double tranchant. En clair, s’il est mal utilisé, l’effet de levier est capable d’épuiser votre capital en un temps-record.

Maitriser les risques liés à l’effet de levier

Il est important que le trader soit bien formé et maitrise au mieux le fonctionnement de l’effet de levier. De plus, il faudrait créer un plan de trading qui prenne en compte la gestion des risques. Le plan de trading permettra à l’investisseur de prévoir le levier dans une vision beaucoup plus conservatrice de son capital.

En résumé, l’effet de levier permet de tirer d’incroyables bénéfices du marché financier en facilitant un investissement bien plus grand que son capital de départ. Cependant, il n’en demeure pas moins qu’il peut conduire à d’énormes pertes si le risque n’est pas bien géré.